Le parcours Biodiversité et Biologie Environnementale (BBE) de la Licence mention Sciences de la Vie offre les connaissances générales en sciences exactes et expérimentales (mathématiques, physique, chimie, sciences de la nature) et les connaissances plus approfondies dans les domaines de la biologie environnementale, de la biodiversité et de l’écologie. Une partie de la promotion du parcours BBE suit également, de manière complémentaire, le dispositif pédagogique BioMIP (BIOlogistes avec des compétences renforcées en Mathématiques & Informatique &Physique) ou CCB (Cursus Concours B). Après 2 ans de Licence dans ce parcours, il est possible de préparer une insertion professionnelle à Bac+3 en intégrant  une Licence Professionnelle, dont celles proposées à l'UPS. Le débouché principal reste la poursuite en Master, notamment à l'UPS les masters suivants: : Plaquette de présentation de la formation

Voir un descriptif plus détaillé sur le site de l'Université Paul Sabatier

Principaux secteurs d'activité: 

  • Organismes publics : DREAL, Régions, Départements, intercommunalités, Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, Office National des Forêts, ONEMA, Agences de l’Eau, etc
  • Bureaux d’études, organismes de conseil ou d'expertise en environnement, PME du secteur de l’environnement
  • Parcs naturels régionaux ou nationaux, conservatoires, réserves naturelles
  • Entreprises du secteur agro-alimentaire (notamment dans le domaine des productions végétales), sociétés agrochimique
  • Fédérations de chasse et de pêche, Chambres d’agriculture, Associations et organisations internationales de protection de la nature

Principaux métiers:

  • accessibles à bac+3 via les concours de la fonction publique Catégorie B : techniciens de recherche et de formation, conseillers d'éducation, conseillers en environnement
Après un master (voir plus spécifiquement les pages des différents masters):
  • Ingénieur(e) de recherche (après un doctorat) ou d’études en laboratoire ou en entreprise, chargé(e) d’études, chargé(e) de missions, chef(fe) de projet en milieu naturel ou en espaces protégés
  • Ingénieur(e) écologue, ingénieur(e) des milieux naturels et ruraux, ingénieur(e) animateur(trice) de bassin versant
  • Responsable secteur patrimoine naturel
  • Consultant(e), conseiller ou chargé(e) d’études en environnement
  • Ecotoxicologue
  • Responsable environnement ou biodiversité en entreprise
  • Animateur(trice) de veille en biodiversité
  • Eco‐interprète, coordinateur(trice) en biodiversité
  • Paysagiste écologue
  • Gestionnaire de sites protégés, expert(e) ou consultant en écologie
  • Ingénieur(e) en qualité de l’environnement eau, air ou sol
  • Chercheur(se) ou enseignant(e)-chercheur(se) (après un doctorat)